*** Abonne-toi à l'infolettre pour recevoir des RABAIS SURPRISE***

0

Votre panier est vide

août 07, 2022 2 lire la lecture

Vous vous êtes inscrit à un Granfondo ou tout autre événement impliquant de passer plusieurs heures sur votre vélo ! Vous avez le bon équipement, les bons vêtements et vous vous êtes entraîné fort pendant plusieurs semaines pour être bien prêt. Maintenant, que faire dans les jours précédents pour optimiser votre alimentation en vue de cet événement ?

Lorsqu’il est question de passer plusieurs heures à fournir un effort physique constant, il est important de s’assurer d’avoir le carburant nécessaire pour soutenir cette demande d’énergie. Dans les jours précédents un tel événement, il est ainsi possible de mettre en place un protocole de surcharge en glycogène. Cette stratégie alimentaire vise à accroître les réserves de glucides disponibles au niveau musculaire afin d’optimiser la disponibilité énergétique pendant l’effort à venir.

Inutile de prévoir trop longtemps d’avance ! Une période de surcharge de 48 heures est généralement amplement suffisante pour renflouer vos réserves de glycogène musculaire, à condition bien sûr de consommer les bons aliments et de diminuer la charge d’entraînement.

Durant ces deux journées, il est donc important d’augmenter votre apport en glucides par rapport à vos apports usuels. Pour ce faire, priorisez les repas à base de féculents. Le traditionnel plat de pâtes est une bonne option, mais pensez aussi au riz, au pain ou aux pommes de terre. Ces aliments sont tout aussi intéressants que les pâtes quand vient le temps de renflouer les réserves de glycogène. Optez également pour quelques aliments plus sucrés dans votre journée. Vous pouvez par exemple remplacer un verre d’eau par un verre de jus ou encore prendre du lait au chocolat plutôt que du lait régulier. L’ajout de sirop d’érable ou de confiture au déjeuner peut également vous permettre d’accroître votre apport en glucides durant ces quelques journées.

Aussi, afin d’éviter les inconforts digestifs durant votre événement, il peut être judicieux de diminuer votre apport en fibres alimentaires durant les jours précédents le départ. Optez donc pour des produits céréaliers plus raffinés et modérez votre consommation de légumes et de fruits. Choisissez plutôt des compotes ou des légumes bien cuits et peu fibreux.

Avec une bonne préparation nutritionnelle, vous serez certainement fin prêt à affronter tous les défis sur votre route. N’oubliez pas toutefois, malgré la meilleure préparation nutritionnelle possible, il demeure également important de refaire le plein d’énergie en cours de route si votre effort dure plus de 90 minutes. Consultez notre blogue à ce sujet pour plus de détails.

 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.